Robin Thicke remplacé par un vibro

Il y a les tubes de l’été, ceux dont on sait qu’ils connaîtront un succès fulgurant, auxquels on sait qu’on n’échappera pas et que, quel que soit le dancefloor, on les y entendra forcément.  C’est le cas de Blurred Lines, l’hymne machiste à souhait qui propulse la femme au rang d’objet le plus convoité de l’été. Bref, il n’en a pas fallu plus pour réveiller la fureur de féministes qui ont choisi de se battre sur le même terrain en réécrivant les paroles à leur sauce. En remplaçant des paroles du style de “I’ll give you something big enough to tear your ass in two” par “your precious dick can’t beat my vibrator” et autres “don’t want you to come on my face”. Le ton est donné et ça en jette plus que les aboiements des Chiennes de garde.

Probablement l’une des meilleures vidéos de la rentrée. Faites tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

six + 13 =