Tokyo-style part 5: Lost in translation…

Ce petit interlude dépaysant devait bien toucher à sa fin, et je réalise qu’il m’en aura fallu du temps pour réussir à y mettre un terme en narrant nos dernières expériences. Une page se tourne, et le livre se referme. Tokyo’s gone for good. Until...